-106 Le Goya d'Okinawa

Publié le par Christope Bagonneau

Goya est le nom donné à Okinawa à un cucurbitacée, le Momordica charantia, qui porte en français bien des noms possibles : margose, momordique (de son nom latin), pomme de merveille, poire balsamique, concombre africain, courge amère, paroka et mangé coolie, tout ça selon si on habite la métropole ou l'une des îles des Antilles... Le Goya, quoi qu'il en soit, et malgré sa très forte amertume qui peut surprendre au début, voire déranger, est le légume incontournable de la cuisine d'Okinawa.

 

Okinawa Goya Chanpuru

 

On le trouve le plus souvent préparé sauté avec des légumes, du tofu et des œufs, dans un plat qui porte le nom de Goya chanpuru, mais il peut être tout aussi bien servi en beignet salé, en chips ou dans les hamburgers... voire et même en jus de fruit! Il est réputé faire baisser le feu dans le corps, ce qui est idéal pour les pays chauds. Les extraits de margose seraient de plus, in vivo, toxiques pour les cellules de cancer du sein.

 

Okinawa Goya

 

Quoi qu'il en soit d'un goût qui pourra déplaire à certains, mais dont je ne me lasse personnellement pas, le Goya est une véritable mascotte dans l'archipel, et l'on retrouve son image partout.

 

Okinawa Goya


Publié dans Cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article