-219 Jakarta (Indonésie)

Publié le par Christope Bagonneau

Cela fait presque dix ans que de temps en temps je sillonne l'Indonésie, et Dieu sait que ce pays est grand. Au cours de ces voyages, je suis bien sûr passé par la capitale, Jakarta, mais sans jamais m'y arrêter très longtemps. J'avais donc décidé de me consacrer à cette seule ville lors du présent voyage. On y trouve tout ce qu'on peut adorer mais aussi détester dans ce pays, tant il est vrai que les sentiments sont toujours partagés. Il faut quoi qu'il en soit une bonne dose de patience pour nous qui sommes habitués à ce que tout aille bien plus vite.

 

Ca commence à l'aéroport où il faut presque trois heures entre l'atterrissage et le passage de toutes les barrières administratives! Puis ça continue dans la rue où la circulation est un vrai cauchemard, et tourne même à l'enfer durant certaines heures. Car la ville, qui abrite pourtant douze millions de personnes, n'a aucun métro, Jakarta, autrefois Batavia, ayant été construite sur des marais. Les rues sont donc encombrées de mille choses, et non seulement de véhicules... et tout ce qui fait une ville, la gestion des eaux usées ou des poubelles, l'entretien des voies, etc, tout va dans le même esprit. Certaines heures ça amuse le touriste, et d'autres fois ça le désespère...

 

Jakarta.jpg

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Le drame avec ces mégalopoles du tiers-monde, c'est qu'elles attirent toute une population paysanne subjuguée par la lumière (artificielle, ô combien !) des néons. Surtout les jeunes... Du coup,
insécurité, misère, prostitution et hygiène déplorable avec les épidémies qui s'en suivent. Mais quelle est la solution ?



Répondre