-310 Les Poubelles à Taiwan

Publié le par Christope Bagonneau

Le système de récolte des poubelles à Taiwan est quelque peu étrange pour nous et nécessite de la part des citoyens une certaine disponibilité, sauf bien sûr si votre immeuble possède un concierge ou une femme de ménage se chargeant de la besogne. Car chacun sinon doit en effet porter ses propres poubelles au camion à des heures précises et à des arrêts bien déterminés, en général entre 18H00 et 23H00. Pas question de déposer son sac plastique et de partir, il faut le mettre soi-même dans le camion.

Camion poubelles à Taiwan

Celui-ci est visuellement facilement identifiable par sa couleur jaune, mais surtout par la petite musique qu'il diffuse dans ses hauts-parleurs, qui si elle fera à jamais partie du souvenir et de l'atmosphère auditifs du pays, risque néanmoins de ruiner à tout jamais certains de vos plaisirs de mélomane. Deux musiques en effet sont utilisées pour avertir les usagers de l'arrivée du camion, l'une ou l'autre selon qu'il s'agit de recyclage ou de tout-venant : Lettre à Elise de Ludwig von Beethoven et Modlitwa dzienicy (La prière d'une vierge) de Tekla Badarzewska-Baranowska. Le morceau de cette polonaise étant peut-être moins connu, je le donne ci-après.

 


Petit conseil aux pianistes qui viendraient en concert à Taiwan : évitez de jouer l'un ou l'autre de ces morceaux, à moins que vous ne vouliez amuser toute la salle. 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

c'est assez original comme système de ramassage de poubelles et en plus en musique c'est pas en france que l'on verrait ça et encore moins dans le village où je vis le ramassage ce fait une fois
par semaine...quand il n'y a pas grève....

& je suis allée voir tes photos noir et blanc de portraits et d'expo aussi à quand la suite????

bon week end à très bientot....et surtout n'arrête pas ...ton art....j'aime

bisous gabryel


Répondre
C

Pour ce qui est de mes photos en noir et blanc, je me suis fait voler mon appareil, un Mamiya 645 plutôt cher, et comme j'ai pris un an de vacances, c'est pas le moment d'investir, donc je reste
avec mon polarode et un petit Llomo... et les portraits sont au point mort...