-319 Anguilles #3

Publié le par Christope Bagonneau

Tous ce qui brille n'est pas or, ce proverbe n'est pas toujours applicable dans le monde chinois. Et, de même qu'en Chine et à Taiwan, on appelle jade toute pierre verdâtre aux reflets laiteux, de même on appelle souvent anguille tout poisson allongé, de plus de 40cm. Mais les anglo-saxons font ici la même erreur, puisqu'ils appellent anguille loup (Wolf eel) le poisson qui nous intéresse aujourd'hui, les chinois l'appelant quant à eux anguille de mer (Hai-shan). Certes, l'Anarrhichthys ocellatus mesure deux bons mètres et est serpentiforme, mais il n'appartient pas du tout à l'ordre des anguilles, et c'est pourquoi son nom français est Poisson loup à ocelles. D'ailleurs sa chair est bien plus sèche, et certains morceaux sont bourrés d'arrettes. 

On n'en fait pas moins un plat délicieux à Taiwan, le Hongshao dunshan, une sorte de soupe garnie de choux et de poisson, le tout à base de bouillon où l'on a longuement fait mijoter des herbes médicinales traditionnelles. On peut choisir d'avoir un gros morceau de pseudo-anguille fraîchement grillé, ou bien baignant déjà dans sa soupe depuis quelque temps. Ce bol se mange accompagné de pâtes re riz sautées, et de gallettes grillées d'œufs de poisson loup.

Un restaurant est spécialisé depuis 1959 dans ce plat. Il se trouve situé au 51 de la rue Changji, à 5mn à pied de la station de métro Minquan. Un repas complet vous reviendra à 4 ou 5 euros.

Hongshao dunshan 

Publié dans Cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

sa doit être delicieux l'anguille cuisiné comme ça....gabryel


Répondre
C

Oui, et c'est une de mes places fétiche, le restaurant qui fait ça.