-320 Anguilles #2

Publié le par Christope Bagonneau

Le plat dont je vais parler aujourd'hui est en fait originaire du Japon où j'ai pu m'en gaver pendant 4 ans... quoique, il me semble après coup que je n'en ai pas assez profité! Ce plat est très simple : un gros morceau d'anguille sur du riz, le principe même du don japonais (un bol de riz blanc surmonté de viande, de poisson, etc), et porte le nom en japonais de Unagi-don et en chinois de Man-yu fan (man-yu = unagi = anguille). Tout le secret de cette recette de la période Edo est dans le "laquage" du poisson, dont le glaçage, appelé Kabayashi en japonais et Pushao en chinois, est un mélange de bouillon d'anguille, de saké et de sauce de soja sucré. La version taiwanaise est très bonne, mais il n'en reste pas moins que, si vous allez au Japon, c'est LE plat à ne pas manquer : certains restaurants ne font que cela (avec en accompagnement, des brochettes de tripes ou de cœur, des vertèbres grillées, de la soupe, le tout à base d'anguille).

La variété utilisée pour ce plat ne laisse pas de doute quant à son origine. En effet son nom en latin est Anguilla japonica, en anglais Japanese eel et en français Anguille du Japon. La chair est grasse, la peau brune, le mâle mesure 50cm et la femelle le double. Cette anguille se pèche en rivière.

Man-yu fan 

Publié dans Cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

ça doit envie ta recette......gabryel


Répondre