-321 Anguilles #1

Publié le par Christope Bagonneau

Je viens d'une région en France où, quand j'étais petit, on pouvait voir des anguilles dans les fossés, et même apercevoir certaines d'entre elles couper à travers champs, d'une rivière à l'autre, quand le temps était très humide. C'est quelque chose qui désormais appartient au passé... mais mon palais a gardé pour ce poisson un penchant aussi bien pour son goût lui-même que pour des raisons nostalgiques.

On peut manger à Taiwan et en Chine, deux sortes d'anguilles (une troisième, appelée anguille, n'en est en fait pas une). la première dont je vais parler aujourd'hui porte le nom chinois de Shan-yu, en latin Monopterus albus, en anglais white ricefield eel (je n'ai rien trouvé en français, j'attends vos suggestions). Il s'agit d'une variété asiatique surtout répandue dans les marais et les rizières comme l'indique sont nom anglais. Elle ne dépasse généralement pas 50cm, et reste fine comme une vipère. Sa peau dorsale est brune, et sa peau ventrale jaune pâle, d'où son nom latin alba, blanc.

Coupée en tronçons de 7 ou 8 cm, cette variété se mange sautée, avec des oignons, de la cive et des carottes, le tout arrosé d'un bouillon épaissi à la fécule et relevé à la sauce de soja. Il accompagne parfaitement une sorte de longues pâtes aplaties, originaires de Tainan, au Sud de Taiwan, les Yi-mian. C'est un de mes plats préférés. Son nom est facile à retenir : Shan-yu Yi-mian. On le trouve sur les marchés de nuit, notamment celui de Shida.

Shan yu yi mian 

Publié dans Cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

moi aussi j'ai pécher des anguilles enfin c'est plus mon grand père j'étais trop petite à l'époque mais par contre j'ai toujours su les manger....gabryel


Répondre
C

Ha! Souvenirs!...


L

bonjour

cela m'a fait drole de lire ton texte car le gout de l'anguille grillée humm... Dios que j'en ai bouffé chez mes parents aussi
des bisous
bonne journée


Répondre
C

Le souvenir des aveurs, c'est magiques!