-351 Kaohsiung #2

Publié le par Christope B.

Dans le nom de la ville de Kaohsiung (transcription officielle de celle-ci, et que je conserve donc), il y a deux caractères : le premier signifie grand, et le second héros. Et tout en effet dans cette agglomération respire la gentille prétention de ne pas vouloir trop faire mentir son toponyme : on y trouve un Central Park comme à New York, une rivière Amour avec des bateaux-mouches comme à Paris, des axes de circulation tous plus larges les uns que les autres comme à Pékin, un quartier jeune plus bruillant que branché comme à Tokyo, des Grands magasins sur dix étages à foison, des tours d'habitation ou de bureaux (en partie vides, et ce depuis des années), une gare de TGV vaste comme un aéroport, et même un ferry qui s'appelle Gloire de Kaohsiung.

IMG 0571

Mais ce ne sont là que des prétentions politiques, car la population assume totalement sa nonchalance provinciale, et ce d'autant plus que, cise en terre aborigènes, elle n'est pas composée seulement de chinois, qu'ils soient de la première ou de la seconde grande immigration. De fait, une belle part (et en effet la plus belle d'un point de vue esthétique) de la population jeune locale, est formée d'aborigènes aux magnifiques traits malayo-polynésiens. Je n'en finis pas d'admirer dans la rue ou le métro ces peaux mates, ces lèvres charnues, ces gros nez un peu écrasés, ces yeux en amandes... Ce sont eux les véritables héritiers de Formose! Si les autorités m'entendaient..
.

IMG_0596.JPG 

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article