Oiseaux vus à Langkawi (Malaisie)

Publié le par Christope Bagonneau

Voici une très courte liste des oiseaux que j'ai pu voir et identifier lors de mon séjour à Langkawi, observés pour la moitié d'entre eux, presque chaque jour. Je n'ai jamais vraiment cherché à me mettre en embuscade pour en surprendre le plus grand nombre, je ne suis jamais non plus allé bien loin en forêt... c'est dire si l'on peut voir pas mal d'oiseaux à Langkawi rien qu'en se promenant tranquillement et sans faire de bruit.

 

Loriot de Chine

Loriot de Chine

 

Guêpier à queue d'azur

Guêpier à queue d'azur

 

Guêpier à queue d'azur : Merops philippinus.

Souïmanga à gorge brune : Anthreptes malacensis.

Calao bicorne : Buceros bicornis. Les calaos sont la gloire de ces forêts, même si on ne les observe souvent que de très loin.

Milan sacré : Haliastur indus. Ils sont vraiment très nombreux, surtout en fin d'après-midi. Cet oiseau est l'emblème de l'île.

Pygargue blagre : Haliaeetus leucogaster.

Martin-chasseur à collier blanc : Todiramphus chloris.

Martin-chasseur de Smyrne : Halcyon smyrnensis. C'est une variété fort bavarde, qu'on repère tout d'abord à l'oreille.

Martin triste : Acridotheres tristis. On ne peut pas les manquer, ils sont absolument partout. Son chant est très varié.

 

Capucin damier

Capucin damier


Irène vierge : Irena puella. Son nom anglais de Asian fairy-bluebird lui va comme un gant. Magnifique!

Loriot de Chine : Oriolus chinensis. Certes, on a les mêmes à Taiwan, mais je ne m'en lasse pas!

Grand coucal : Centropus sinensis.

Vanneau indien : Vanellus indicus.

Hirondelle de tahiti : Hirundo tahitica.

Capucin damier : Lonchura punctulata. Un couple faisait son nid juste dans le palmier devant ma chambre. J'ai passé des heures à les observer en écoutant les vagues.

Capucin à tête blanche : Lonchura maja. Un couple était installé dans un bougainvillier derrière le bungalow.

 

Vanneau indien

Vanneau indien

 

Milan sacré

Milan sacré

 

 

 

 


Publié dans Oiseaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article