Macao

Publié le par Christope Bagonneau

Macao a beau être une ville retournée depuis plus de dix ans dans le giron de sa Chine natale, c'est encore une terre étrange et quelque peu étrangère à la mère patrie, tant elle conserve en elle les traces, les couleurs et les sons de son lointain Portugal. Les façades de la vieille ville arborent en effet de vives teintes, les noms des églises dans les rues pourraient à eux seuls suffire à une longue litanie des saints, et dans toutes les bouches, le chinois mandarin est aussi approximatif que l'anglais sur ces presque'îles où l'on parle surtout le cantonais et le portugais... Et si le symbole de la ville est la façade de l'église St Paul en ruine, ce n'est pas sans de profondes vérités : le catholicisme semble ici réduit désormais à la simple dépouille touristique d'un bout de terre tout entier tourné vers le miroir aux alouettes de ses trop prestigieux casinos, nouvelles cathédrales de lumière dressées à la gloire dieu argent.

 

Macao St Paul

Ruines St Paul

 

Macao Architecture

Façade colorée

 

Si bien que cette minuscule colonie fait aujourd'hui des bénéfices à peine imaginables, aux portes d'une Chine où les jeux d'argent sont "officiellement" interdits, alors même qu'ils sont la passion dévorante de presque tout un peuple. On vient donc ici jouer et dépenser des fortunes, justification à la construction de nouveaux hôtels, casinos et boutiques de luxe, non sans un détour la veille au temple chinois Ama où chaque bâton d'encens est le double magico-spirituel du jeton que l'on jètera plus tard sur le tapis vert.

 

Macao Casino

Casino

 

Macao Temple Ama

Temple Ama

 

En dehors de ces deux pôles, et exception faite des ruines de St Paul, toutes les autres églises, véritables joyaux baroques et classiques, sont de parfaits havres de paix, sans presque âme qui vive, et bien moins encore âme qui prie. On y retrouve toute la statuaire pour nous exotique de la piété ibérique, sans jamais oublier cependant (héritage portugais oblige) une chapelle votive ou un autel consacré à Notre Dame de Fatima. Cela a suffit à mon bonheur et à ma curiosité pour les trois jours que dura ma visite ; ne jouant pas moi-même au casino (et le temps ayant été de son côté froid et gris) c'eût été sinon un voyage bien triste...

 

Macao Eglise

Eglise St Augustin

 

Macao ND de Fatima

Notre Dame de Fatima

 

 


Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéphanie 14/03/2011 22:02



Salut Christophe,


Suis super contente de découvrir tes blogs.


viens de t'écrire au cas où tu serais encore au Japon (j'ai écrit par inquiétude). 


Je suis une maman qui travaille et ne me connecte que rarement pour échanger des mails avec les amis (notre dernier échange date de 2008) et pourtant ! Je pense souvent à toi...A chaque
anniversaire je me dis "ce soir je lui adresse un email bien entendu"...


J'aperçois de magnifiques photos : décidemment tu es surprenant, dynamique et talentueux dans plus d'un domaine ! Je prendrai la peine de visiter ta galerie de photos sur les 2 blogs.


Je t'embrasse bien fort le Globe Trotteur


Stéphanie